ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

03.11.2020 - mar. : 13'40 - Mise à jour 03.11.2020 - mar. : 13'40

L'Algérie boude massivement le référendum constitutionnel

Les Algériens ont beau été appelés aux urnes dimanche pour voter le Référendum sur la révision constitutionnelle proposé par le pouvoir, les bureaux de vote étaient loin d'être remplis. Le taux de participation s'est révélé historiquement faible, avec seulement 23,7% des électeurs s'étant déplacés aux urnes selon l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Pas étonnant lorsque la veille, les 61 000 bureaux de vote n'affichaient qu'un taux de participation à 18,44% à 17 heures, selon Mohamed Charfi, président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE). Un journaliste de l'AFP qui a assisté au dépouillement dans deux bureaux algérois, avait alors constaté la faiblesse de la participation de seulement 11,5% et 12,5%.

Si le "oui" l'a emporté avec 66,8% des votes, le scrutin a des allures de défaites pour le président Tebboune, encore une fois boudé dans les urnes. Un nouveau revers cinglant, sinon humiliant, pour un régime confronté depuis février 2019 à un soulèvement populaire inédit, le "Hirak".

Lors de la présidentielle de décembre 2019, la participation n'avait pas dépassé les 40 %, faisant de Tebboune un président mal élu en quête de légitimité.

Balises África  

Lire aussi
  • 03/11/2020 13:38:28

    Bobi Wine est candidat à la présidentielle de 2021

    Bobi Wine, figure de l'opposition ougandaise, est décidé à défier Yoweri Museveni, aux prochaines présidentielles de 2021.

  • 03/11/2020 13:37:02

    La victoire d'Alassane Ouattara réfutée par l'opposition

    Malgré un plébiscite de plus de 94%, le président réélu n'a pas été reconnu par ses opposants qui annoncent la création d'un Conseil national de transition et appellent les Ivoiriens à la désobéissance civile.

  • 03/11/2020 10:35:46

    Côte d'Ivoire : la communauté internationale divisée

    La communauté internationale a commencé à réagir aux élections présidentielles en Côte d'Ivoire. A Abidjan, les déléguations de l'Union Africaine et de la Cédéao ont affirmé avoir observé une campagne s'étant déroulées d'une façon plutôt favorables, selon les instances panafricaines.