ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

03.11.2020 - mar. : 13'51 - Mise à jour 03.11.2020 - mar. : 13'48

L'Amérique choisit son président : chiffres et enjeux d'un scrutin crucial en pleine pandémie

Donald Trump va-t-il être reconduit pour quatre années supplémentaires à la Maison-Blanche ou va-t-il céder sa place à l’ancien bras droit de Barack Obama, Joe Biden, le favori des sondages ? Des sondages qui avaient prédit il y a quatre ans la victoire d’Hillary Clinton.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les sondages vont-ils encore se tromper ?

Le 9 novembre 2016, contre toute attente, Donald Trump était élu à la présidence des Etats-Unis en recueillant pourtant plus de deux millions de voix en moins que sa rivale démocrate. Mais, dans le système électoral américain, ce qui compte c’est de remporter la majorité des grands électeurs. Donald Trump en avait obtenu 306, Hillary Clinton 232.

Le collège électoral américain compte au total 532 membres répartis dans 50 Etats. Celui qui rafle la majorité des 270 grands électeurs est élu à la Maison-Blanche. Certains Etats pèsent lourd dans la balance. La Californie compte à elle seule 55 grands électeurs. Citons aussi le Texas, l’Etat de New York, la Floride, la Pennsylvanie et l’Illinois.

L’autre particularité de ces élections américaines, ce sont les Swing States, les Etats pivots, indécis qui n’ont pas véritablement d’étiquette politique, qui peuvent changer de couleur d’une élection à une autre et qui décident souvent du sort du scrutin. Parmi les Etats pivots : Floride, Caroline du Nord, Pennsylvanie, Wisconsin, Michigan, Arizona, Géorgie, Iowa, Ohio ou Texas.

Balises Internationale  

Lire aussi