ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

31.10.2020 - sam. : 16'46 - Mise à jour 31.10.2020 - sam. : 13'32

Covid-19 : les hôpitaux européens dos au mur

La pandémie de Covid-19 met à rude épreuve les services hospitaliers, dans les pays européens. Ici, en Belgique, comme à d'autres endroits, les unités de soins intensifs se remplissent bien trop vite et arrivent à saturation. Les personnels médicaux sont désormais confrontés à des choix difficiles.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

"On doit faire des tris de patients", note Xavier Muschart, chef de service à l'hôpital de Namur. "C'est-à-dire sélectionner les patients qui doivent attendre - parfois plusieurs heures ou plusieurs jours - pour des soins. On doit "s'adapter" à un manque de ressources criant - infirmier, par exemple - par rapport à une charge de travail extrêmement démesurée comme dans tout type de médecine de catastrophe que nous connaissons d'un niveau international".

La pression s'accentue sur les professionnels de santé, mais beaucoup d'entre eux ne décolèrent pas. Il y a eu la déception du Ségur de la santé, entre démissions en série et sous-effectifs, en France. Les manifestations se multiplient aussi en Belgique et en Suisse, où la baisse des salaires ne passe pas.

"On n'en peut plus, on est fatigués", lance Aurélie Daigre, infirmière en soins intensifs. "On manque d'effectifs au travail. Je travaille en soins intensifs pédiatriques et on doit revenir sur nos congés tout le temps et on apprend en plus qu'on va nous baisser nos salaires, perdre un pourcentage et c'est inadmissible pour nous".

L'Italie, qui a été l'un des pays les plus durement touchés par la première vague, bien avant d'autres, voit surgir la deuxième en étant mieux préparée : les autorités sanitaires ont d'ores et déjà renforcé les capacités des services de soins intensifs, et revu à la hausse leurs approvisionnements en équipements médicaux.

En Croatie, un stade a été transformé en hôpital de campagne, alors que le nombre de contaminations se multiplie dans le pays. Les 27 tentent chacun de faire face au rebond épidémique et certains renforcent les mesures restrictives, dont les effets ne pourront pas être tangibles avant plusieurs semaines.

Balises Internationale  

Lire aussi
  • 31/10/2020 16:16:11

    Caricatures : de nouvelles manifestations contre la France

    De nouvelles manifestations d'hostilité à la France se sont tenues vendredi dans plusieurs points du globe : les caricatures de Mahomet cristallisent toujours la colère des protestataires, qui fustigent la position de Paris sur la liberté d'expression.

  • 31/10/2020 15:46:47

    Séisme meurtrier en Turquie et en Grèce : au moins 14 morts

    Cet immeuble, dans la province d'Izmir en Turquie, n'a pas tenu plus de trente secondes : Le tremblement de terre de 7 sur l'échelle de Richter ce vendredi l'a réduit en poussière (voir vidéo). Quatorze personnes sont mortes, dont douze en Turquie et deux en Grèce, lors de ce séisme qui a aussi fait plus de 500 blessés.

  • 31/10/2020 15:16:20

    100 000 personnes manifestent à Varsovie pour le droit à l'avortement

    Près de 100 000 personnes sont descendues dans les rues de la capitale polonaise Varsovie vendredi, pour protester contre l’interdiction quasi-totale de l’avortement, en passe d’être décidée dans le pays.