ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

31.10.2020 - sam. : 17'46 - Mise à jour 31.10.2020 - sam. : 13'38

Femmes, personnes âgées, catholiques : Donald Trump cède-t-il du terrain au sein d'électorats clés ?

Ce fut l'une des grandes surprises de l'élection de 2016 : 4 femmes américaines sur 10 avaient voté pour le candidat Donald Trump. Et plus de la moitié des électrices blanches avaient soutenu le candidat républicain face à Hillary Clinton.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Mais quatre ans plus tard, le président américain pourra-t-il compter à nouveau sur cet électorat clé ? Pas forcément. Selon une étude de Pew Research Center, 39% des femmes soutiennent encore Donald Trump.

Son concurrent démocrate Joe Biden creuse l'écart chez les femmes vivant en zone péri-urbaines et dans la catégorie des femmes hispaniques et afro-américaines. La gestion de la crise du Covid par Donald Trump et la question du racisme aux États-Unis peuvent expliquer ce désaveu.

Certaines électrices ayant souhaité tester Donald Trump en 2016 ne l'ont visiblement pas adopté. "J'ai eu tort de voter pour lui en 2016 et je veux réparer cette erreur", déclare par exemple Shawna Jensen, électrice de Donald Trump en 2016.

Mais d'autres électrices plus conservatrices le défendent toujours. "_Je le soutiens parce que j'ai le sentiment que ses principes et valeurs fondamentaux sont ancrés dans l'histoire américaine et dans ce que nos ancêtres ont voulu construire pour l'Amérique", e_xplique Suzanne Blades, partisane de Donald Trump_. Et j'ai le sentiment que l'opposition essaie vraiment de saper notre société, telle qu'elle est aujourd'hui_".

Plusieurs enquêtes montrent que Donald Trump perd du terrain dans les banlieues du pays, et pas seulement chez les femmes. Ces bastions républicains traditionnels sont devenus plus diversifiés au fil des ans et ils se rapprochent du centre politique. Dans les zones où le taux de participation est historiquement élevée, une victoire est ainsi vitale pour les deux camps.

Autre électorat clé : les personnes âgées, traditionnellement davantage tournées vers les Républicains. Donald Trump avait largement devancé Hillary Clinton chez les plus de 55 ans, mais c'est plus difficile cette année.

Selon un sondage Reuters/Ipsos, Joe Biden est au coude-à-coude avec Donald Trump dans cette catégorie de l'électorat, notamment dans certains États clés comme la Pennsylvanie, le Michigan, la Floride et l'Arizona. Plus de la moitié des personnes interrogées disent reprocher au président sa gestion de la crise du coronavirus.

Plus alarmant encore pour Donald Trump, des signes d'érosion sont observés chez les conservateurs religieux. Selon une étude du Pew Research Center réalisée après le premier débat présidentiel fin septembre, si une courte majorité de Catholiques blancs soutiennent toujours Donald Trump, le président américain a cédé du terrain depuis le printemps dernier. Et trois quarts des protestants évangéliques blancs continuent de croire en lui dur comme fer.

Balises Internationale  

Lire aussi
  • 31/10/2020 17:16:03

    Dans le Morvan, une école d'imams enseigne la religion "à la française"

    Au fin fond du Morvan se trouve une des rares écoles d'imams de l'Hexagone on l'on forme "à la française". Un cursus qu'entend développer Emmanuel Macron, pour éviter les influences étrangères. Ici on apprend à faire cohabiter l'islam et les valeurs de la République.

  • 31/10/2020 16:46:38

    Covid-19 : les hôpitaux européens dos au mur

    La pandémie de Covid-19 met à rude épreuve les services hospitaliers, dans les pays européens. Ici, en Belgique, comme à d'autres endroits, les unités de soins intensifs se remplissent bien trop vite et arrivent à saturation. Les personnels médicaux sont désormais confrontés à des choix difficiles.

  • 31/10/2020 16:16:11

    Caricatures : de nouvelles manifestations contre la France

    De nouvelles manifestations d'hostilité à la France se sont tenues vendredi dans plusieurs points du globe : les caricatures de Mahomet cristallisent toujours la colère des protestataires, qui fustigent la position de Paris sur la liberté d'expression.