ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

07.10.2020 - mer. : 13'02 - Mise à jour 07.10.2020 - mer. : 13'02

Le Gouvernement angolais construit le premier bâtiment d'élections municipales

Catumbela (Angola) - D'ici 18 mois, l'Angola pourra compter sur la première infrastructure administrative et des élections municipales, dont la première pierre pour le démarrage des travaux de construction a été posée lundi, dans la municipalité de Catumbela, province de Benguela, par le secrétaire d'État aux Elections Locales, Márcio Daniel.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Márcio Daniel lors du lancement de la première infrastructure d'élections municipales en Angola

Photo: Cedida pelo Rodrigues Tenente

Bien qu'encore non datées, les premières élections municipales sont attendues avec beaucoup d'espoir en Angola, qui pourrait connaître une période de changements importants dans le contexte de la décentralisation et de la déconcentration, puisque les citoyens éliront les dirigeants pour le gouvernorat local.

Budgétisé à quatre milliards 503 millions 340 mille 800 kwanzas, supportés par le Programme intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM), de subordination centrale - via le ministère de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'État, le projet est inséré dans un lot de quatre hectares, la ville-dortoir  de Luongo, avec une garantie d’expansion en raison de la croissance démographique de Catumbela.

Les travaux, attribués à un consortium de trois entrepreneurs, notamment Belo Empreendimentos, Soares da Costa et Nov Engenharia e Construções, sous le contrôle de la société BDM, d'un montant global de 158 millions 310 mille kwanzas, seront réalisés en 18 mois, impliquant directement 80 personnes, et consistant à un bâtiment moderne dans un format semi-circulaire de type C.

Une fois achevée, la structure disposera, entre autres, de deux étages et de trois accès, à notamment le secteur des élections municipales et administratif et pour les employés, deux auditoriums dont un d'une capacité de 86 places, des bureaux, un secteur technique, des installations sanitaires, des salles de réunion et un parking.

Selon l'architecte angolais Ilitch Aguiar, de la société Dar Angola, il s'agit d'un projet qui a une continuité et qui, au fil du temps, le bâtiment de type C, dans une première phase, peut évoluer vers le type B et à pleine capacité d'utilisation passera au type A.

L'idée, a-t-il dit, est de créer une structure modèle qui peut être reproduite dans plusieurs municipalités du pays, d'où la désignation d'infrastructures administratives et municipales qui, au final, se traduit par deux structures indépendantes, mais inséparables.

S'exprimant lors de la cérémonie de remise du contrat, le secrétaire d'État aux Elections locales, Márcio Daniel, a déclaré que l'infrastructure administrative et d’élections municipales de Catumbela est la première des huit de ce type prévues dans le pays, avec un financement du budget général de la Etat.

Sur ce, il a dit que l'Exécutif angolais a pour priorité de créer des conditions réelles pour que les futures élections locales fonctionnent dans des bâtiments dans la dignité.

Fondamentalement, a poursuivi le responsable, le projet de construction de l'infrastructure administrative et d’élections municipales de Catumbela fait partie d'un ensemble plus large de projets inclus dans le budget de l'État pour 2020 et qui visent à créer les conditions du processus de décentralisation administrative.

Cependant, il a indiqué, malgré le contexte financier difficile, les ressources pour l'exécution de ces travaux sont assurées, c'est pourquoi il a appelé le consortium d'entrepreneurs et la société d'inspection à bien faire leur part.

Le vice-gouverneur provincial de Benguela pour les services techniques et les infrastructures, Leopoldo Muhongo, considère le début de la construction de cette infrastructure comme un signe de la détermination de l'Exécutif à matérialiser les énormes défis en faveur de la population.

Dans l’entre-temps, l'administrateur municipal de Catumbela, Fernando Belo, estime que la construction de l'infrastructure administrative et d’élections municipales aidera à combler le déficit de structures dans la municipalité.

Cette année encore, la municipalité de Belas, dans la province de Luanda, sera la deuxième circonscription du pays où le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Réforme de l’État compte démarrer les travaux de construction d’une infrastructure administrative et d’élections municipales.

Lire aussi
  • 07/10/2020 11:43:13

    L'Angola décaisse 250 millions USD pour les élections locales

    Catumbela (Angola) - Une somme dépassant 250 millions de dollars est le montant que le Gouvernement angolais compte dépenser pour créer les conditions préalables à l'institutionnalisation des élections locales dans le pays, a appris l'ANGOP.

  • 14/09/2020 21:03:40

    Le ministre Marcy Lopes salue l'exécution des projets sociaux à Benguela

    Benguela - Le ministre de l'Administration du territoire (MAT), Marcy Lopes, a donné, lundi, une note positive au gouvernement de la province de Benguela, en raison du degré d'exécution et de la qualité des travaux sociaux en cours dans la municipalité de Baía Farta, qui bénéficient aux citoyens et au pays.

  • 14/09/2020 17:35:55

    Evaluation de l'exécution des projets socio-économiques à Benguela

    Benguela - Une délégation gouvernementale angolaise effectue depuis ce lundi, dans la ville de Benguela, une mission d'évaluation de la mise en oeuvre des projets du gouvernement central et de l'engagement de l'Administration locale de l'Etat.