ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Transport

01.10.2020 - jeu. : 10'31 - Mise à jour 01.10.2020 - jeu. : 10'09

Covid-19: Augmentation de la capacité des transports publics des passagers à 75 %

Luanda - A cinq jours de la reprise des cours dans l'enseignement secondaire et supérieur, les transports publics urbains opérant à Luanda, la capitale, sont autorisés à augmenter, à partir de ce jeudi (1er octobre) leur capacité maximale de 50 à 75 pour cent.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Augmentation de la capacité des taxis à 75%

Photo: Pedro Parente

Augmentation de la capacité des taxis à 75%

Photo: Rosário dos Santos

Cette mesure est contenue dans le décret présidentiel qui déclare la situation de calamité publique, en vigueur dans le pays depuis le 26 mai, alors qu'on est à cinq jours du retour à l’école, paralysé depuis mars, en raison de la prolifération du Covid-19 et en vertu du décret présidentiel du 25 mars sur l'Etat d'urgence.

Pendant la durée du susdit «instructif», les taxis, bus et trains (plus tard) étaient limités à 50%, donc l'augmentation du taux de capacité de ces transports publics dans la capitale du pays vise à répondre à la demande de ce service par les usagers , une mesure qui prévalait déjà dans les 17 autres provinces du pays.

Jusqu'à présent, les transports publics et privés de passagers était limité à une capacité maximale de 50% dans la capitale angolaise, afin de couper la chaîne de transmission du virus Sars Cov-2, l'agent vecteur du Covid-19 . L’augmentation de leur capacité facilitera la mobilité des étudiants.

La limitation du nombre de passagers a rendu la vie des citoyens plus difficile, provoquant des foules aux arrêts, augmentant le risque de propagation de la contamination parmi les personnes, en particulier en cette période de situation de calamité publique, dans laquelle il y a un allégement des mesures et l'ouverture de plus de services.

Au moment de l'annonce des mesures en vigueur, le ministre des Transports, Ricardo de Abreu, a annoncé que la province de Luanda devrait bénéficier de 153 nouveaux bus, en plus des 220 récemment livrés et déjà en service, tandis que les autres provinces pourront recevoir 160 véhicules de transport des passagers.

Dans l’entre-temps, la fonction publique continue de fonctionner de 8 heures à 15 heures, à Luanda, avec 50 pour cent de l’effectif, face à la clôture sanitaire, qui court jusqu'au 8 octobre. Dans les autres provinces, 75% de la population active travaille, tant dans des institutions publiques que privées.

Quant aux restaurants et cantines, ils sont autorisés à rester ouverts jusqu'à 22h30, et doivent respecter le critère de réduction de la capacité maximale de l'établissement, afin d'assurer la distanciation physique recommandée entre les personnes dans les installations.

Les établissements hôteliers et assimilés et l'activité industrielle sont dans le même état, respectant diverses mesures, telles que l'obligation de contrôler la température à l'entrée et l'utilisation de masques dans les accès et dans les zones de rassemblement.

Les établissements commerciaux travaillent également à plein temps, assurant un plan de sécurité spécifique pour le Covid-19 et affichant la capacité maximale des personnes à l'intérieur, dans un document visible, pour le public, et les employés et les utilisateurs doivent porter des masques et respecter autres mesures de biosécurité.

Cependant, cette autorisation d'un plus grand nombre de personnes dans les transports publics facilitera également la circulation des apprenants à la recherche de qualifications techniques et professionnelles dans les centres de formation professionnelle, à partir du lundi 5, ainsi que la réduction des agglomérations aux arrêts et poussées pour l'accès aux transports.

Lire aussi
  • 21/09/2020 13:49:26

    Covid-19: La TAP reprend ses vols vers Luanda

    Luanda - La compagnie aérienne portugaise (TAP) a repris lundi ses vols commerciaux entre Lisbonne et Luanda, le jour où l'Angola rouvre officiellement l'espace aérien pour les vols internationaux six mois après.

  • 19/09/2020 14:36:58

    Covid-19: La TAAG reprend le vol vers Benguela

    Catumbela (Angola)- Avec le nouvel avion Dash 8-400, Kwanza A, la TAAG (Lignes Aériennes d’Angola) a repris vendredi ses opérations à l'aéroport international de Catumbela, rétablissant le pont aérien entre la capitale Luanda et la province de Benguela, interrompue en mars par la pandémie du Covid-19.

  • 23/08/2020 11:28:05

    Covid-19: La TAAG rapatrie les Nigérians en Angola

    Luanda - Plus de 40 Nigérians, bloqués en Angola depuis mars, en raison des restrictions imposées par le covid-19, sont rentrés mercredi 19 dans leur pays, dans un autre vol humanitaire de la TAAG (Compagnie Aérienne d?Angola), a informé le président de la Commission.