ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

03.11.2020 - mar. : 17'31 - Mise à jour 03.11.2020 - mar. : 14'04

La faculté rend hommage à l'écrivain Manuel Rui

Luanda - La Faculté des Lettres de l'Université Agostinho Neto (UAN) organise, mercredi, à Luanda, une table ronde sous le slogan "Manuel Rui: La richesse d'une personnalité", dans un hommage dédié à l'écrivain angolais.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Escritor Manuel Rui Monteiro

Photo: Pedro Parente

La table ronde, selon un communiqué de presse de l'UAN parvenu à l'Angop, s'inscrit dans le cadre des festivités du soixante-dix-neuvième anniversaire de l'écrivain et vise à diffuser la vie et l'œuvre de l'auteur dans l'espace académique.

Elle vise, en effet, à rendre hommage à l'auteur de l'ouvrage “Quem me dera ser onda”  pour sa contribution de qualité supérieure à la construction de l'imaginaire culturel angolais.

Manuel Rui Alves Monteiro est né à Huambo, plateau central, en 1941. Il est diplômé en droit de l'Université de Coimbra, au Portugal, où il a développé la plaidoirie et a été membre fondateur du Centre d'études juridiques.

Figure incontournable des arts angolais, tout au long de sa vie d'écrivain, Manuel Rui a toujours entretenu une étroite collaboration avec plusieurs journaux et magazines de renom, depuis l'époque de Coimbra, dans le triangle de langue portugaise entre l'Angola (Journal d’Angola, Quotidien de Luanda, entre autres), au Portugal (Público, Jornal de Letras) et au Brésil (Terceiro Mundo).

Manuel Rui, essayiste, chroniqueur, dramaturge, poète, est également l'auteur de l'hymne national de l'Angola et de chansons avec des partenaires tels que Rui Mingas, André Mingas, Paulo de Carvalho et Carlos do Carmo (Portugal), Martinho da Vila et Cláudio Jorge ( Brésil).

Son aspect littéraire comprend un vaste ouvrage de poésie et de textes de fiction publiés de 1967 à nos jours. Il est l'auteur du premier livre de poésie et du premier livre de fiction publié en Angola après l'indépendance.

Récompensé par de nombreux prix, il reçoit le prix Caminho das Estrelas 1980, pour l'œuvre emblématique "Quem Me Dera Ser Onda", déjà adaptée pour la télévision et le théâtre au Mozambique, au Portugal et en Angola.

En 2003, il décline le Prix national de la culture dans le domaine de la littérature pour l'ensemble de son œuvre.

Ses textes sont traduits en Umbundo, Espagnol, Français, langue Hébraïque et Mandarin.

Balises Angola  

Lire aussi