ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

03.11.2020 - mar. : 10'06 - Mise à jour 03.11.2020 - mar. : 10'06

Les cimetières de Luanda sans mouvement

Luanda - A l'heure où le monde signale la journée des morts, le 2 novembre, les cimetières de la province de Luanda ont enregistré, lundi matin, un manque de mouvement et un petit nombre de personnes.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Cimetière de Luanda sans mouvement la journée des morts (archives)

Photo: clemente dos santos

Mercredi (28), le Gouvernorat provincial de Luanda (GPL) a indiqué, dans un communiqué, la suspension des funérailles, des pèlerinages dans les cimetières et des activités religieuses, pour empêcher la propagation du Covid-19.

Le GPL justifie que la mesure vise à maintenir et contrôler la transmission du Covid-19, ainsi qu'à préserver la vie des personnes qui se rendent habituellement dans les cimetières pour honorer leurs proches décédés.

Actuellement, le pays compte 11 035 cas confirmés de Covid-19, avec 286 décès, 4 929 guéris et 5 829 actifs, la province de Luanda étant l'épicentre de la pandémie en Angola.

Malgré la suspension des activités liées à la Journée des morts, y compris les funérailles, les pèlerinages dans les cimetières et les activités religieuses de masse ou autres, certains citoyens se sont rendus dans ces lieux, mais sans succès.

Dans un entretien avec l’Angop, la citoyenne Paula Fernandes, qui a perdu sa mère l'année dernière, a déclaré qu'elle n'était pas au courant de la déclaration du GPL et qu'elle était triste de trouver les installations fermées.

"Cela fait un an que nous avons enterré notre mère ici au cimetière de Santa Ana, la tombe doit être sale et je voudrais la nettoyer et voir son état, donc je ne suis pas d'accord avec la mesure", a-t-elle déclaré.

L'équipe de reportage s'est rendue à Alto das Cruzes, sur place, l'un des employés a dit qu'il était fermé depuis hier, un jour où de nombreux membres de la famille ont tenté d'accéder aux installations, mais sans succès.

Afin de nettoyer la tombe et de voir son état, entre autres pratiques habituelles, il y avait deux citoyens, même connaissant le communiqué du GPL, ils sont rentrés sans matérialiser leur intention.

En plus d'être fermés et d'enregistrer un environnement calme, des agents de la Police nationale ont été déployés dans les différents cimetières de la capitale du pays, pour éviter de violer la mesure.

Lire aussi
  • 26/10/2020 07:31:24

    Covid-19: CLOSCA déconseille les rassemblements

    Luanda - Le Conseil des leaders des organisations de la société civile d'Angola (CLOSCA) a découragé, dimanche, la participation des citoyens à de grands rassemblements sur la voie publique, pour éviter de nouveaux cas de Covid-19.

  • 27/09/2020 11:01:04

    Inauguration d'un centre de traduction de documents à Luanda

    Luanda - Un centre de traduction de documents écrits en mandarin, russe, français, espagnol et anglais vers le portugais et vice versa, dénommé Angojobs, a été inauguré samedi dans la municipalité de Talatona, à Luanda.

  • 08/09/2020 20:53:55

    Covid-19: Luanda reste sous cordon sanitaire

    Luanda - La province de Luanda restera sous cordon sanitaire jusqu'au 8 octobre, a annoncé mardi le ministre d'État et chef de la Maison civile du Président de la République, Adão de Almeida.